Range-bouteille

J’aime cette idée d’utiliser le cul de mes soumis comme un objet et l’idée du range-bouteille* me plait bien. Ca n’a été qu’une étape entre un travail des couilles et un fist. 23 ans. Sa façon d’aller au bout du supportable, en traction sur ses bras, en étirement de ses couilles, en dilatation, m’a convaincu.


* Attention à ce que vous mettez dans le cul. Il faut que ce soit nikel-propre, non blessant et surtout que vous puissiez toujours le récupérer. Jamais d’introduction complète ou alors avec un système de corde ou de lien qui permette de le retirer facilement. Il m’est arrivé, il y a quelques années, de perdre un gode “sans couilles” dans le cul d’un mec et ça s’est fini aux urgences. J’ai récupéré le mec (et le gode ^^) le lendemain, en pleine forme, mais il avait fallu une anesthésie générale pour aller récupérer l’engin. Depuis je n’utilise que des godes “avec couilles”. Elles constituent une sorte de butoir.