Lui démonter le cul

“Trop envie que tu me démontes le cul […] je veux sentir ton bras aller au fonds de moi” extraits de quelques sms envoyés à midi. Il est chaud. 25 ans, il aime ça et ça ce sent. Ce n’est pas la première fois qu’il vient. Attaché, couilles et queue serrée, même pas la peine de lui demander de présenter son cul. J’attaque d’entrée. Un plug pour commencer à l’ouvrir. Un jeu d’expulsion du plug pour l’assouplir. Quinze minutes sur la fucking-machine. Il ne restait plus qu’à lui fouiller le trou… jusqu’à épuisement.