Jeune dog

“Je n’ai jamais sucé”. Quand il m’a dit ça, je l’ai fait répété. Oui, c’était l’un de ses tout premiers plans. On a commencé à discuter il y a presque deux ans, en décembre 2018. Il m’écrivait à l’époque “C’est très excitant de s’imaginer à la place des soumis sur les vidéos”. On s’est perdu de vue. Et puis on a repris contact. Il fallait que ça murisse. Ce lundi, quand il franchit ma porte, je sais qu’il porte une ceinture de chasteté. Ça fait une semaine qu’il la porte. Est-ce que je lui enlèverai ? Sa réponse est claire : “Ma queue sera à toi donc tu décides”. Son trip favori, le dogtraining. Je découvre ses capacités d’esclave. Il reviendra. L’un de ses objectif est d’ouvrir son cul : “J’aimerais bien savoir prendre un poing 👊 dans mon cul et j’ai vu dans tes vidéos que tu étais doux avec ceux qui passent entre tes mains”. Il repassera entre mes mains.