“Je veux prendre cher…”

Il a peu de temps. Moi aussi. 9.00 du mat. Je viens de me lever. Je pars en vacances dans 3 heures. 23 ans. Il a envie de se faire éclater le cul. Je me douche. Je sors le matos. 30 minutes plus tard, il est empalé sur la fucking-machine. Rien de tel pour lui assouplir le trou. Godes. Fist. Il prend… mais pas assez cher. Trop rapide. 10.30, il doit repartir. Son putain de cul mérite mieux. On va se revoir à mon retour d’Irlande.