En douceur…

“J’aimerais que vous étudiiez les possibilités de mon cul”. Voilà comment il me contacte la veille. Ce jeune mec de 23 ans débute totalement. C’est notre deuxième rencontre. J’aime sa douceur. Une belle envie de se soumettre. En 2 séances, il a compris comment se positionner, ouvrir sa gueule, offrir son torse. Cette fois-ci, il veut tester son cul. J’y vais en douceur. Une longue séance tranquille. Pour le mettre en condition, lui qui aime être attaché, je lui colle juste une ceinture de chasteté, bien serrée sur sa queue. L’ouverture de son cul peut commencer. Petit plug, godes. Son sms le lendemain… “La prochain objectif serait d’assurer l’ouverture pour aller encore plus loin. Éventuellement tester la fucking-machine […] Je te remercie car tu as compris que j’avais besoin de ta douceur”.