Du fouet, du feu

“J’ai rêvé d’être là. Je me disais… je dois me taire et profiter de cette douleur”. Voilà ce qu’il me répond quand je lui demande comment il arrive à encaisser ça. Ce mec est une vraie pute. Son seul souci est de donner du plaisir à son maître. Il faut le voir s’aplatir, ouvrir sa gueule, me regarder. J’en fais ce que je veux. Pour mon plaisir, il va au bout du supportable.