“De puta madre” (1/3)

Je retrouve mon esclave. Gran Canaria, Playa del Ingles… 2 semaines “de puta madre”. Premier jour. Mon mari et mes potes sont là, dans le bungalow, juste à coté. On s’enferme dans une chambre. Il retrouve le goût de ma pisse et de mes crachats. Je lui pose sa ceinture de chasteté.