À dispo

C’est la deuxième fois que je le mets à dispo. Comme la première fois, je ne le préviens pas. 8.30 du mat, il arrive. Je lui pose un plug vibrant. Direction la chambre. Je l’attache et l’abandonne comme ça sur le lit avec ce plug qui vibre au fonds de son cul de bâtard. Les yeux bandés. Rien sur les oreilles. Je veux qu’il entende ce mec quand il va rentrer chez moi et se doucher. J’aime ce moment où mon bâtard ne sait pas ce qui l’attend. Sa queue va servir de gode et son cul de défouloir. Ce ne sera que le début de notre matinée. Une fois le “visiteur” parti, je récompense mon bâtard avec une dose de pisse et une séance de glaçons. Mes murs en résonnent encore.