De la cire pour débander…

10.00 du mat. On a peu de temps. Il doit repartir dans une heure et demie. Il ne sait pas ce qui l’attend. Je veux un trip rapide et ciblé. Ce sera la bougie. D’abord, l’attacher, lui poser une cage de chasteté. Je vois son excitation. Tout l’enjeu de la première partie sera de le faire débander pour lui poser cette putain de cage de chasteté. Une fois posée…  tester encore sa résistance à la chaleur de la bougie. Il est parfait :)

son ressenti… ce samedi matin, un nouveau challenge. Mon maître veut mettre la cage de chasteté. Pas facile. Il connait l’effet. C’est quasi impossible . Comment débander ? Il m’écrase la queue et les couilles avec ses boots. Hmmmm. Je bande encore. Quand il me dit qu’il va me faire débander, je suis loin de m’ imaginer la technique. La cire. J’aime trop ça. Je bande. Il me laisse et me lance qu’il ne reviendra que quand j’aurai débandé. J’ai j ai trop peur de le décevoir. Quand il revient, j’ai débandé. Me voilà avec la queue dans la cage de chasteté. Mais mon plaisir n’est par terminé. La cire, encore. sur ma queue, mon torse, mes tétons, mes cuisses. Merci, mon maître, pour ma récompense, le harnais de tête, je peux enfin sentir vous lécher, vous sucer.



Click to Watch VideoClick to Watch VideoClick to Watch VideoClick to Watch VideoClick to Watch Video