9 heures…

25 ans. Infatigable. Il m’écrit « Je suis régulièrement ton blog […] Je suis en vacances à […] j’aimerais en profiter pour vous rencontrer ». Il vient de se taper 2h et demie et demie de route. Il arrive avec 3 quarts d’avance « pour ne pas être en retard ». J’aime. J’ai envie de l’utiliser. Le gaver de pisse. Le dilater. Le faire gémir sous la cire. Lui pourrir les tétons et les couilles. Lui coller la gueule sous mon trou jusqu’à plus faim. Putain d’endurance. Au bout de 7 heures, je sors la perceuse et les gants. Ma cam me lâche. Lui , non. Son cul prend ma main. Un bonheur. 21.30, il reprend la route. Il reviendra.

Son ressenti… 9h de plan quasi non-stop. Le temps passe vite quand on s’amuse ! La confiance totale qui s’est instantanément mise en place y participe pour beaucoup. Le master connaissait mes attentes et limites, et a su les intégrer parfaitement pour un long moment riche en sensations et avec une grande variété ! Pour moi qui ne suis pas très « gode » à la base, la combinaison avec d’autres pratiques comme l’uro ou la cire permet de diviser l’attention, et de ne garder qu’une sensation de plaisir anal, vague et cependant intense ! Idem pour la combinaison bougie/rimming ou le travail intensif des tétons ». J’ai servi Masternantes avec un plaisir que j’avais rarement ressenti! »



Click to Watch VideoClick to Watch VideoClick to Watch VideoClick to Watch VideoClick to Watch VideoClick to Watch VideoClick to Watch VideoClick to Watch VideoClick to Watch VideoClick to Watch VideoClick to Watch VideoClick to Watch Video