Rasage…

Il m’avait prévenu… « je suis une ruine ». J’aime le poil mais je sentais son envie de se faire nettoyer. Je ne lui donne pas le choix. Dès son arrivée, j’exige une présentation, cuisses écartées. Une fois rasé, cage de chasteté posée, il est prêt a servir. Je l’ai déjà testé sous la glace ou la bougie mais jamais avec les 2. C’est ce que je veux lui imposer aujourd’hui. Et il a encaissé. Nouvelle étape franchie.

Son ressenti… J’avais trop honte de me présenter comme ça devant le maître. Trop de jours se sont écoulés. Du coup, il a pris le temps de me rendre présentable. Je me sentais enfin esclave. Quand il m’a mis la cage de chasteté, c’était super (non sans mal, comme d’hab je bandais)  😉 Faut dire que se faire raser et frotter la queue avec la mousse à raser… hmmmm comment résister ? Mais après j’ai morflé. Sûrement une punition pour être arrivé dans cet état là. Me voilà attaché dans la cage. Cette fois-ci, je n’ai pas les yeux bandés. Je peux le voir mettre 11 glaçons sur la cage et des bougies. Je sais que les gouttes d eau froide et de cire chaude vont me tomber dessus. Je suis attaché. Je dois subir. C’est terrible. Je dois réussir. Je dois progresser. Quel plaisir quand il m’enlève ma muselière. Je peux enfin lécher et sucer mon maître. Je suis enfin présentable. J’ai progressé :) Merci mon maître.



Click to Watch VideoClick to Watch VideoClick to Watch VideoClick to Watch VideoClick to Watch VideoClick to Watch Video