« Prêt à souffrir… »

7.23, il m’envoie ce sms… « Je vous l’annonce, master, je vais être très chaud, prêt à souffrir et à être travaillé (cul tétons couilles), humilié, exhibé etc. Donc vraiment carte blanche, j’aime les sensations forte en ce moment ». Je sais qu’il ne bidonne pas. La dernière fois qu’il est venu, ça avait duré 9 heures… Il veut morfler. Ce sera chaines, pinces, bougie… Au bout d’une heure, il me lâche: « Désolé, je ne suis pas dedans… » Ce sont des choses qui arrivent :)



Click to Watch VideoClick to Watch VideoClick to Watch VideoClick to Watch Video