« L’épreuve » de la boue…

Un grange, une brouette de boue, et l’avoir sous mes semelles. Voir et ressentir, jusqu’où il peut avoir du plaisir dans cet état. Voilà ce que je veux, en théorie, car en réalité, c’est son kif. Il aime se vautrer dans cette glaise, collante, épaisse et propre surtout.

Son ressenti…  j’ai seulement retenu ces quelques mots de mon maitre à la fin du plan… « t’as pas de jet d eau ? t es fou » mdr^^ mais quel kif ! Seul un esclave peut aimer se rouler dans la boue. Quelle était douce quand il a pissé dedans ! Quel plaisir d’avoir le droit de se branler et de se retrouver dans un cocon de momif !  trop bien :) et merci pour votre pitié pour les pinces^^.

Ses conseils pour les plans « boue »…  Le top, c’est la boue à base d argile, ni trop liquide, ni trop ferme, comme en thalasso^^. Éviter la vase qui sent fort et qui surtout est un élément organique. La vase peut véhiculer des bactéries qui peuvent être dangereuses. L’argile a aussi l’avantage d’être douce. Éviter enfin une terre sablonneuse car c est de la toile de verre !

 

Click to Watch VideoClick to Watch VideoClick to Watch Video