En cage, sous la cire…

« Envie de recommencer, d’être corrigé, encore plus fort et plus loin… » Voilà ce qu’il me disait après notre premier plan. Dès qu’il franchit ma porte, il aperçoit la cage et les bougies. Il sait, très vite, qu’il va morfler. Je lui bande les yeux. Il attend la bougie. Il aura le fouet. Les pinces. Juste une entrée en matière, histoire de lui provoquer une montée d’adrénaline avant de l’enfermer dans la cage. La cire coule sur ses cuisses, ses couilles… il finira avec 4 bougies posées à 70 cms au dessus de ses couilles.

Son ressenti… Encore un Grand Merci car cette séance était extraordinaire. J’ai eu l’impression, de bout en bout, d’être conduit et dominé sans rien pouvoir dire ni Faire. Je suis vraiment devenu votre bâtard en deux séances. Quel sentiment dans la cage d’être attaché à votre Merci ! Les crachats et la pisse m’ont excité mais les bougies, c’était évidemment plus fort. Plusieurs bougies immobiles sur mon sexe et mes couilles: quelle sensation ! 

 

Click to Watch VideoClick to Watch VideoClick to Watch VideoClick to Watch Video