Bâtard et sous-bâtard…

Savoir que les deux sont prêts à tout pour servir. Leurs culs, couilles, queues, gueules et poings sont à ma dispo. D’entrée, je fixe les règles, la hiérarchie. Bâtard et sous-bâtard. Le bâtard a 25 ans, domi, actif. Il est là pour mater, apprendre. Actif, il me servira de sextoy. Le sous-bâtard, 37 ans, est là pour encaisser. Sodo, fist, uro, suspension. Le sous-bâtard finit en sang, le trou éclaté. Extraits d’une après-midi très chaude. 

[Le + santé] Le fist est évidemment une pratique hard qui nécessite des précautions. Des saignements peuvent parfois apparaître. Quand ils sont légers, on prévient le fisté et on en discute. Il veut arrêter ou pas. Si le saignement est important, pas la peine de discuter. On arrête tout et on consulte. Le sang peut être porteur du VIH. Ça nous rappelle la première règle: le fist se pratique avec des gants ! Règle 2: le fist se pratique avec un lubrifiant non-gras, à base d’eau, compatible avec les préservatifs. Bannir le Crisco par exemple. Moi, j’utilise le J-Lube. Vous avez tous mes conseils et des liens vers des sites de santé dans l’onglet « Conseils« 



Click to Watch VideoClick to Watch VideoClick to Watch VideoClick to Watch VideoClick to Watch VideoClick to Watch VideoClick to Watch VideoClick to Watch Video