Les 5, 6 et 7 avril

 

Le Sidaction lance sa 25e édition. Trois jours de mobilisation pour soutenir la recherche et les associations. Trois jours pour rappeler l’importance du dépistage et de la prévention. 

Cela fait plusieurs années que l’on tourne autour de 6.400 nouvelles découvertes de séropositivité par an en France. Un tiers le découvrent tardivement, à un stade avancé de la maladie. Pourquoi attendre pour se faire dépister ? Découvrir sa séropositivité, c’est pouvoir se faire traiter et avoir l’assurance de ne pas développer des pathologies. Aujourd’hui ceux qui sont traités arrivent à avoir une charge virale indétectable qui les rend non-contaminants.  

 

Il existe un nouveau traitement préventif, la PrEP . Remboursé à 100%, il est prescrit par les médecins et évite la contamination. Énorme avancée mais attention, il ne protège pas des autres infections du type Syphilis, Blennorragie (Chaude pisse) et autres. Avec ou sans PrEP, le préservatif reste la meilleure protection.

Le dernier Sidaction a permis de collecter 12 millions d’euros de dons. Cet argent a permis de financer 81 associations et 72 projets de recherche.

 

Pour trouver le vaccin et/ou le traitement définitif. Pour soutenir les associations qui se battent pour informer et soutenir les personnes atteintes du VIH. Nous devons les aider.